Joueb.com
Envie de créer un weblog ?
Soutenez le Secours populaire
ViaBloga
Le nec plus ultra pour créer un site web.
Débarrassez vous de cette publicité : participez ! :O)
un mur à berlin
Faites une bonne action

Adoptez un pé1

Le pé1 est un animal facile d'entretient.
Le pé1 ne va chez le coiffeur qu'entre les deux semestres, ou pendant les vacances. Si il y allait pendant l'année, ça ne changerai pas fondamentalement les choses, mais il aurait l'impression de perdre son temps. En attendant, le résultat n'est pas brillant. (joli le nid d'oiseau sur ta tête...)
Le pé1 est agréable parceque son humeur change sans cesse : ainsi, point de monotonie. Tantôt euphorique, tantôt dépressif, souvent d'humeur massacrante. Massacrante car il arrive que le pé1 cesse de travailler certains soirs/après midi. Mais il culpabilise et son humeur chute en conséquence. Comme le pé1 est généreux et partageur, le pé1 aime contaminer les autres de ses humeurs. S'il est exécrable, et vous rend excécrable, c'est juste de l'humanisme, en fait.
Le pé1 retapisse sa chambre avec moults post-its qu'il ne lira jamais, parceque bon, passer deux heures à scruter des petits papiers jaunes sur lesquels il a griffoné quelques formules à l'encre rouge (vous noterez que le pé1 a également des goûts sûrs en matière de couleurs), c'est une perte de temps, et ça peut rendre aveugle.
Le pé1 rit à certaines remarques (on n'ose dire "blague") obscure lancé par un ami, et qui est en général, tout sauf drôle. Il ne faut pas lui en vouloir. C'est un pé1 après tout.
Le pé1, lorsqu'il stresse, c'est à dire souvent, a le teint terne et les yeux cernés. Sa présence est donc un excellent remontant si vous doutez de votre propre beauté. (néanmoins, soyez charitables, traînez le jusqu'à la douche de temps en temps)
Le pé1 a souvent tendance à être monomaniaque, son esprit est très occupé alors il a besoin de choses simples et constantes en dehors du travail. Des repères stables sur lesquels compter. Toujours le même CD, voire le même morceau pendant plusieurs jours. Toujours le même livre qui décore la table de chevet. Prudence dans votre choix, prenez quelqu'un qui n'a pas les même goûts musicaux que vous. Sans quoi, il pourrait vous dégoûter à jamais de vos artistes préférés.
Le pé1 demande peu de frais annexes. Encre. Papier. Nourriture (certains prétendent que le papier suffit à leur survie, mais nous restons réservés quant à cette affirmation).
Le pé1 arrive à maintenir un harmonieux silence dans votre foyer, certes au moyen de multiples hurlements Vooooos gueuuules les mouuuuueetteeeeeees. Si vous êtes en froid avec vos voisins/quartier il se chargera de tous les maudire jusqu'à la centième génération. (Navrée pour le mecenscooterbruyant mais lui et ses descendants se réincarneront en plaque d'égout).
Certaines mauvaises langues prétendent que le pé1 cesse de faire du sport en pé1. C'est faux. Il se découvre même des passions soudaines pour de nobles activités telles que la chasse, histoire d'éliminer ces putainsdecorbeauxquicroassent et ces salesgaminsquicrientsouslesfenêtres  ou la course à pied qu'il pratique au quotidient(courir derrière le RER, derrière le bus...).

Le pé1 après ses examens semble disparaître. Il a un miliard de trucs à faire, d'amis à voir, de soirées où aller. D'ailleurs, l'éllaboration de son planning vacances a commencé à peu près au mois de février.

Le pé1 est un animal étrange qui sucite un mélange de perplexité et de répulsion. Faites une bonne action. Adoptez en un. (Ca vaut bien le rachat de votre âme (au moins)).

Ecrit par Villys, le Lundi 31 Mai 2004, 10:24 dans la rubrique "Cercle pour rien".

Commentaires :

Anonyme
31-05-04 à 11:29

Mdr !

 
castor
castor
01-06-04 à 10:54

J'en veux un!

J'ai déjà recueilli un ch'tit maths sup', tout mignon qui se nourissait de traiteur chinois et de bouquins de chimie. Il me montrait des jolis petits dessins qu'il appelait "déesses".

Finalement, il a disparu un soir, le jour où il a épuisé son linge propre, pour ne plus revenir.

Je suppose qu'il est rentré chez ses parents.

 
Villys
Villys
01-06-04 à 21:12

Re: J'en veux un!

Pourquoi est ce que je pense furieusement à

Et j'aurais un petit lapin, je le serrerai contre mon coeur, et je l'appelerai Georges ?

(Cf larcenet ou des souris et des hommes)


 
an-droid
an-droid
02-06-04 à 15:28

Re: Re: J'en veux un!

quand j'ai feuilleté "Le combat ordinaire" pour la première fois à la fnac (pfiou, y'a longtemps de ça dites moi donc...), j'suis tombée sur ce passage, alors du coup, j'ai continué à feuilleter en vrac, la fuite fait partie du combat, tout est mieux avec toi que sans, et même si j'avais prévu de ne pas dépenser mes sous, j'l'ai pris.
on devrait faire une statue à Manu Larcenet :)
[bon, et est-ce que je suis la seule à avoir eu ma petite larme pour le n°2?]

 
Villys
Villys
03-06-04 à 20:46

Re: Re: Re: J'en veux un!

moi j'avais commencé avec les donjons parades (le jour des crapauds, il est génial), puis j'avais lu les cosmonautes du futur et j'aimais beaucoup aussi. Alors quand le retour à la terre tome 2 était sorti j'avais acheté les deux tomes. Et là, plus rien ne m'arrête, le combat ordinaire, les quantités négligeables. Et j'aime toujours.

Et même que oui, j'ai eut ma petite larme, et que c'était bien la première fois avec une bande dessinée.

Pour la statue c'est quand tu veux, j'ai des centaines de feuilles de cours, fiches de révisions, brouillons, qui ne demandent qu'à finir en papier mâché

et après on lui enverrai par la poste, nanonymement, il croira qu'il est poursuivit par des psychopathes. ce serai coule.


 
an-droid
an-droid
04-06-04 à 15:17

Re: Re: Re: Re: J'en veux un!

pour le papier mâché : je rate mon bac de bio et j'aurai tous mes cours à disposition :)

n'empêche que je n'ai lu ni le Retour à la terre, ni le nouveau avec Van Gogh [ceci n'était pas un message subliminal à destination de quelqu'un, nononon ;)]. j'ai lu une bonne partie des Bills Baroud, quelques Donjons (mais comme il n'y a pas participé à chaque fois), Les superhéros injustement méconnus, Soyons Fous2 (je n'ai que feuilleté le 1, discrèèètement à la fnac), Presque, l'artiste de la famille [fnac quand tu nous tiens], Lazarr, une aventure rocambolesque de Robin des bois [hm, j'ai celle de Freud à disposition d'ailleurs, je lirai d'ici peu], oh, et les cosmonautes du futur.
[c'ui de Robin de bois, il est très drôle, et Presque, il est très... bien.]
puis pour ma petite larme bédéesque, je sais pas/plus. je crois que c'était ma première aussi, mais il y a d'autres bédés qui m'ont un peu fait tirer la tronche ("L'homme à la fenêtre" Mattoti/Ambrosi, pas du tout dans le même genre, que j'avais bcp aimé.). hum. je m'arrête là en bédé, sinon on va refaire le monde ;oP

et puis oui, ou alors il dirait j'en ai marre de ces fans hystériques et crétines jusqu'au bout de la canine inférieure droite en sortant de l'escalier, alors je ne signerai plus jamais d'autographes. Vraiment, on devrait faire un fan club ;oP (enfin un truc pour déclarer publiquement qu'on adore (oui parce que là on le fait en privé, hein, ça s'voit pas?))

 
ac-col-ade
ac-col-ade
04-06-04 à 21:06

Re: Re: Re: Re: Re: J'en veux un!

raoh moi je suis encore un peu en retard.
genre ai lu les deux retour à la terre, les deux premiers cosmonautes du futur, lazarr et les eaux lourdes, la légende de robin des bois, un pedro le coati et un bill baroud et ai acheté le premier combat ordinaire -hem vais pas traîner pour le deuxième je sens -_-

n'empêche que j'le trouve chouette le dépliant de la fnac
et puis la destinataire du message subliminal elle a vraiment rien relevé:D

mais c'est siii chouette Manularcenet



sur le site, on peut pas déclarer publiquement qu'on adore?

 
Anonyme
20-04-06 à 13:57

Lien croisé

Tergiversations statiques : "ler revient à cocufier ton temps. Maintenant que j'ai quatre classeurs débordants à mettre en mémoire, ce n'est plus le moment de songer à des incartades.Je n'oublie pas pour autant combien mon classement provisoire est médiocre, et donc la faiblarde probabilité de réussite qui m'est assignée, mais, je n'ai pas envie d'abandonner, et non, toujours pas.Edit : à lire, parce que c'est exactement ça."

 
Anonyme
01-05-06 à 16:02

Lien croisé

Tergiversations statiques: avril 2006 : "er revient à cocufier ton temps. Maintenant que j'ai quatre classeurs débordants à mettre en mémoire, ce n'est plus le moment de songer à des incartades.Je n'oublie pas pour autant combien mon classement provisoire est médiocre, et donc la faiblarde probabilité de réussite qui m'est assignée, mais, je n'ai pas envie d'abandonner, et non, toujours pas.[Edit : à lire, parce que c'est exactement ça.]"